En 1952, un architecte genevois, Paul Bongni, souhaitant rendre la pratique du golf accessible à tout un chacun a créé un dix-huit trous en béton.

D’un point de départ fixe, il s’agit de frapper une balle à l’aide d’une canne pour la diriger dans un trou à distance après avoir franchi un obstacle intermédiaire. Il protège son invention par un brevet et lui donne le nom de ‘minigolf’. Son parcours permet de réussir l’ace à toutes les pistes. Le succès de ces pistes standardisées fut rapide. Dix ans après sa création, le ‘Bongni’ était multiplié à quelque 120 exemplaires à travers l’Europe.

Les mini-golfs imitent les golfs qui imitent la nature.

L’installation plastique narrative Classement diagonal co-produite par le  BPS 22,  est visible à Charleroi dans le cadre de l’exposition Panorama, jusqu’au 22 janvier 2017.