Léopold II a visité « le tour de monde » de Dumoulin. Il l’a apprécié au point d’acquérir certains de ses éléments architecturaux afin de les installer près de son palais, à Laeken : la tour japonaise et le pavillon chinois. On peut encore les y voir aujourd’hui. Le Roi des Belges aimait beaucoup les expositions universelles et sa colonie.

Pendant l’exposition internationale de Bruxelles de 1897, Léopold II reconstituait à Tervuren trois « villages noirs ». L’illusion était parfaite : matériaux, architecture et humains authentiques. Seul le climat ne s’est pas plié au souhait royal. Sept Congolais en mourront.

 L’installation narrative Classement diagonal co-produite par le  BPS 22,  est visible à Charleroi dans le cadre de l’exposition Panorama, jusqu’au 22 janvier 2017.