Le premier bien protégé pour sa valeur patrimoniale en vertu d’une législation belge est un champ. Le 26 mars 1914 la loi pour la préservation du champ de bataille de Waterloo est promulguée. Il n’existait alors aucun texte de portée générale permettant une telle protection, la loi sur la conservation des monuments et sites n’ayant été votée qu’en 1931.

Le champ de bataille est le seul bien classé qui bénéficie d’une loi qui lui soit propre. Cette loi est toujours d’application. Elle protège toute l’étendue du champ de bataille et se réfère à un plan joint. Il semble que l’actualité de l’époque ait considérablement modifié l’appréciation de « toute » l’étendue du champ de bataille. A la veille de la première guerre mondiale, la zone prussienne a été en grande partie oubliée.

L’installation narrative Classement diagonal co-produite par le  BPS 22,  est visible à Charleroi dans le cadre de l’exposition Panorama, jusqu’au 22 janvier 2017.