En 1996 le Panorama de la bataille de Waterloo de Dumoulin est classé. L’arrêté de classement mentionne, parmi les justifications de l’acte, « son intérêt artistique car, sans être un chef-d’oeuvre pictural, il a une valeur indiscutable grâce à son état de conservation, grâce également à sa maîtrise du trompe-l’oeil et de son sens puissant du mouvement. »

 

 

Cette valeur semblait plus discutable un siècle plus tôt. En 2014, lorsque l’administration publique souhaite étendre la zone classée du champ de bataille, elle rappelle, dans la fiche d’évaluation du bien en vue de son classement éventuel, le contexte du classement de 1914 : « En réaction à la multiplication de bâtiments à vocation touristico-commerciale – en particulier le Panorama (1912) – et pour éviter que de nouveaux outrages ne dénaturent le site, une loi pour la préservation du champ de bataille de Waterloo a été promulguée le 26 mars 1914 par le roi Albert Ier. »

L’installation narrative Classement diagonal co-produite par le  BPS 22,  est visible à Charleroi dans le cadre de l’exposition Panorama, jusqu’au 22 janvier 2017.