EXIT film

EXIT est un film de 29 minutes, qui a pris pour champ d’investigation ce qui le borde ou le déborde : les frontières. Il est question de filmer ce qu’est une frontière — même et peut-être surtout si elle disparaît. Une frontière ici (au « centre » de l’Europe) ou là (au bord de l’Europe) n’étant pas la même chose, il est question de voyager de proche en proche, des frontières du « centre » aux frontières de l’extérieur. Il est question de visée, de voyager vers quelque chose, une limite, la franchir, et pourtant toujours voyager vers, celle-ci ou une autre.

Le film se veut documentaire. Il prend son objet de spéculation et d’observation en dehors de lui-même, dans ce qu’on a coutume d’appeler la réalité. Mais il bute sur le réel.

Sa forme n’est pas standardisée. Vu son sujet (mais on pourrait aussi bien dire son objet), il ne peut que se situer à la lisière des genres. Réalisé par un plasticien, visant le document, intégrant graphismes, animations, mais aussi voix off, il se pose entre les catégories qu’il tente de circonscrire.

Le film est produit par l’Atelier Graphoui, co-produit par le CBA, a reçu le soutien du centre du cinéma de la Communauté française et des distributeurs wallon.