Document, fiction & droit

Ce colloque, se propose de faire le point sur les relations entre document, fiction et droit au XXIe siècle à la lumière des pratiques artistiques. Le terme de document est ici applicable à toute image ou écrit servant de preuve, de témoignage ou de renseignement, et on observe qu’aujourd’hui tout document est un élément plastique ou fictionnel potentiel dont un artiste peut s’emparer ; le collage et le montage aussi bien que les méthodes de classement documentaire ont inspiré les créateurs dans un champ élargi de l’art. Parallèlement au développement des moyens de diffusion de l’image et du texte, on constate que des liens importants se sont tissés entre objet artistique, fiction et document. A présent, en plus d’être favorisé par la multiplication des médiathèques et des centres d’archives institutionnels ou privés, l’usage de documents est considérablement facilité par leur accès en ligne, qui permet leur remploi immédiat ou différé pour n’importe quelle production dans un monde de la surexposition médiatique.

Ainsi, les rencontres fécondes entre usage domestique et public de documents, recyclage d’images, réflexion critique ou scientifique et mécanismes de la mémoire individuelle ou collective perdurent et se diversifient ; mais l’hypertrophie des procédés d’indexation et de recontextualisation n’est pas sans poser maintenant des questions nouvelles, non seulement sur les relations entre valeur informative et valeur critique, mais également sur le statut et sur le droit de l’image en général. Il s’agit d’aborder les enjeux contemporains de ces extensions de domaines entrecroisés, dans leurs effets de réalité et de fiction.

Seront abordés dans ce colloque les enjeux de la contamination actuelle entre document(aire) et fiction aussi bien que les relations entre dimensions scientifiques, sociopolitiques, historiques et artistiques de l’archivage. Les participants tenteront également de définir les liens éventuels entre utilisation artistique et exploitation juridique du document (preuve, fiction), en lien avec la question du statut de l’image.

 Premier temps:   les mardi 19 et mercredi 20 mars 2013 à Marseille (Archives départementales des Bouches-du-Rhône);

Second temps: les dimanche 27, lundi 28, mardi 29 octobre 2013,  à Bruxelles, au WIELS, Contemporary Art Center.

 Organisation : Jean Arnaud, LESA Université d’Aix-Marseille et Bruno Goosse, ArBA-EsA, Bruxelles.

voir le programme, temps 2, Bruxelles

voir le résumé des interventions, temps 2, Bruxelles

voir le programme, temps 1, Marseille

ou Télécharger le programme en pdf (Marseille)

voir le résumé des interventions, temps 1, Marseille

ou Télécharger le résumé des interventions (Marseille)

Les commentaires sont clos.