le droit dans les rets de l’art (résumé)

Il a bien fallu qu’un jour, un écrivain, souhaite bénéficier d’une (juste) rémunération pour son travail. Et le droit créa l’auteur.
Le droit, contraint de déterminer ce qui est visé par le droit d’auteur, détermine ce qu’est un auteur. Cette détermination est nécessairement d’ordre général. Il n’est donc pas étonnant que le concept d’auteur soit en extension continue au point qu’il soit en passe de perdre tout caractère discret.
Ce mouvement extensif du droit visant l’art semblent inversement proportionnels au mouvement de singularisation et de diversification du geste artistique, au point qu’on ne peut que s’interroger sur la contrainte que le droit exerce sur l’exercice de l’art. Sauf peut-être, pour l’art, à prendre le droit pour son objet de spéculation artistique. C’est ce que cette proposition de cours-conférence se propose de faire.

Lire le texte de la conférence

télécharger le pdf de la conférence:rets-de-l’art-19-04-2012

 

Le droit dans les rets de l’art.

 art >< droit  [ ?]

  liberté >< règles

 

 

art / culture          culture / ordre / règles (Dubuffet)

 ↑           ↓                                                             ↓

reconnaissance → adhésion collective = société

 

 

     art = transgression  [générales]

                            ↕

art = règles + transgression  [singulières] (Martin Barré)

 (du jeu)

 

art → règle

↑                ↓

sujet     ↔    artiste

 

 

art = règle (d/m)  =>  artiste → collectionneur (Claude Rutault)

↓                                  ↓

lois       →                 juge

 

 

                 liberté >< culture

                      ↓

       transgression        art          règles

           /  \

             /            singulières        générales

        /

 (R. Mutt) signature    /

        /                                  sujet      société

     /                                        jugement

fictions artistiques
juridiques

          limite / effet

 improbable/improuvable

        souveraineté                \

            \

  art/politique                                        ARBITRAIRE

  Artiste/Etat

    (reconnaissance subsidiaire)

  langage

  responsabilité

Les commentaires sont clos.